Je suis comme ça...

Publié le par pandora

Alors que d'habitude je me cache beaucoup derrière mes personnages, et que je n'aime pas les tags parce qu'on y parle trop de sa vie réelle, je vais pourtant vous livrer en vrac et en cash ce que j'aime et n'aime pas... Attention, je suis compliquée ;-)
Voici donc un Gem/ Gempa que propose epidemik et que je vous livre en avant-première... parce que je suis à sec d'autre texte !


J’aime me réveiller tôt le week end, regarder l’heure et réaliser que je peux me rendormir parce que je ne travaille pas.

J’aime sentir les draps frais et sentant bon la lessive quand je m’y glisse les soirs d’été, j’aime dormir seule et nue dans mon grand lit, allongée en travers sur le ventre, le drap remontant jusqu’au bas de mes reins et la bise de la nuit rafraichissant ma peau ainsi découverte.

Je n’aime pas dormir seule les froides nuits d’hiver mais j’aime sentir sa main chaude sur ma taille et son souffle dans ma nuque, j’aime entendre sa respiration devenir plus profonde quand il s’endort. Je n’aime pas quand il joue le concerto pour perceuse et marteau-piqueur.

J’aime sentir des courbatures après le sport, j’aime sentir mon cœur s’accélérer avec l’effort, j’aime sentir la sueur et le stress qui s’évacuent, j’aime sentir mon souffle devenir court, j’aime dépasser mes limites. J'aime le step et ses chorés qui font tourner, sauter et crier même quand je m'emmêle les pinceaux. J’aime sentir que mon corps peut bouger comme tout le monde.


J’aime me promener dans les rayons confiserie et découvrir sur les présentoirs de nouveaux chocolats que je ne connaissais pas encore, des mariages inédits de saveurs et de textures. J’aime laisser fondre les carrés dans ma bouche et sentir exploser les arômes en moi.

J’aime quand il me caresse, quand il me masse les pieds, quand il me cajole, quand il me fait l’amour. J’aime le regarder cuisiner pour moi. Je n’aime pas quand il prend trop d’importance dans ma vie, je n’aime pas m’attacher, je n’aime pas l’idée d’avoir besoin de quelqu’un.

J’aime câliner un enfant, sentir sur ma joue ses lèvres fraiches et mouillées claquer pour un vrai bisou, j’aime quand mon petit neveu de 3 ans s’obstine à vouloir m’embrasser sur la bouche alors que je lui ai dit que c’était pour les amoureux.

J’aime m’évader en écrivant, me transformer et m’inventer une vie, j’aime cette liberté infinie.

J’aime marcher dans la nature, sentir ma respiration devenir profonde et légère, j’aime m’émerveiller devant les paysages, les couleurs, les couchers de soleil et les ciels étoilés… J’aime me sentir humble devant cette puissance, j’aime me sentir ramenée à mon insignifiance dans le grand univers.

J’aime pleurer devant un film ou en lisant un livre, je n’aime pas les compliments qui me mettent mal à l’aise, je n’aime pas l'hypocrisie ni la méchanceté gratuite. Je n’aime pas me montrer fragile.

J’aime découvrir de nouvelles cultures, apprendre de nouvelles choses, rencontrer et échanger, nouer des amitiés improbables, manger et boire, rire et lire, voyager, croquer, vivre. Je n’aime pas les régimes.  Je n’aime pas déranger, je n’aime pas m’imposer.

J’aime quand le téléphone sonne aux moments où je n’ai pas le moral. Je n’aime pas rentrer dans le silence de mon appartement douillet où personne ne m’attend. J’aime retrouver le calme et la solitude de mon chez moi.

Je n’aime pas les gens qui se plaignent pour n’importe quoi, qui voient tout en noir et râlent tout le temps. J’aime les gens positifs.

Je n’aime pas la maladie qui rend méchant et aigre, je n’aime pas l’indifférence, je n’aime pas la pitié.

Je n’aime pas mon intruse.




Je rajoute ici que j'aime quand vous passez me voir, en me laissant éventuellement un petit commentaire à lire ou à rire. Oui, j'aime beaucoup quand vous êtes là ;-)))

Publié dans Scènes de vraie vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cacoune 05/10/2008 14:57

Oui j'ai vraiment râté plein de choses...Tu es quelqu'un d'entier dont l'amitié doit être (est) prisée.

pandora 05/10/2008 21:50


Je ne sais pas... je ne suis pas si facile à vivre, tu sais ;-)


Enriqueta 01/08/2008 09:53

Tout cela fait de toi un portrait très attachant.

pandora 01/08/2008 10:12


Merci, j'ai caché tout le reste ;-))


Irvin 31/07/2008 11:57

Mets toi à la place du lecteur et imagine combien la lecture du texte est différente lorsque celui-ci te connais un peu, lorsqu'il connait une de tes fragilités. J'ai lu ton texte une première fois, puis ce matin une deuxième fois après ta réponse à mon commentaire. A présent ton texte est comme l'accroche initiale du film Amélie Poulain, il nous attache au personnage pour la suite. Mais il faut une suite, il faut toujours une suite à ce type "d'introduction", sans elle, on passe à coté du personnage, de ses sentiments, de son caractère, enfin bref de ce qui le rend attachant et humain. Ecrire un roman serait une solution...

pandora 31/07/2008 19:49


Je ne suis pas sûre que la lecture du texte soit très différente, en dehors de mon intruse que les habitués du blog connaissent, parce que j'en parle quelquefois.
Je pesne que tu trouveras beaucoup de moi sur ce blog, un peu dans mes textes et beaucoup dans mes poèmes...
Pour le roman, on verra ;-))
Merci Irvin de ton repassage et peut-être à bientôt. Promène-toi un peu sur ce blog, tu en découvriras beaucoup sur Pandora... et même un peu sur celle qui est derrière Pandora !


mariev 31/07/2008 09:00

que disais-tu? que de toute façon c'est l'été et il n'y aura pas beaucoup de passages?;)   !   14 commentaires   !   ;)

pandora 31/07/2008 19:34


Oui, j'ai complètement merdé, maintenant tout le monde va savoir que j'aime le chocolat et m'en envoyer, j'suis trop nulle ;-))))


Moni 31/07/2008 00:22

Oh oui le chocolat "noir", il est bon et ne fait pas grossir, de plus il contient beaucoup de magnésium.Ton texte est très touchant et beau.Bises 

pandora 31/07/2008 07:32


Merci Moni ;-)