Bloggeuse invitée: Pat la Fourmi

Publié le par pandora

J'accueille aujourd'hui avec une parodie de la chanson "J'ai la mémoire qui flanche" quelqu'un qui tient pour moi une place toute particulière dans ma blogosphère. C'est en effet elle qui m'a mis le pied à l'étrier en publiant mon premier poème et que c'est sur son blog que j'ai pu apprendre beaucoup de choses sur mon intruse en appréciant particulièrement son sens de l'humour et de la dérision.
Outre le fait de tenir un blog riche en info pour les sépiens dont je fais partie,
Pat la Fourmi est quelqu'un de profondément généreux, juste quelqu'un de bien...






J'ai la mémoir' qui flanche

J'me souviens plus très bien

Comment la SEP est apparue

je ne m'en souviens plus

Tout entre nous a commencé

Par un très long été

et dans les mains et dans les pieds

Un long été sans fin.



J'ai la mémoir' qui flanche

J'me souviens plus très bien

si je la connaissais de nom

Et quels étaient ses maux

Elle s'appelait Je l'appelais

Comment l'appelait-on ?

Pourtant c'est fou c' que j' n'aimais pas

L'appeler pour de bon.



J'ai la mémoir' qui flanche

J'me souviens plus très bien

De quell' couleur voyaient mes yeux ?

Je crois bien qu'ils voyaient bleu.

J'ai découvert que les fourmis

faisaient l'hiver tout gris

et qu'elles changeaient tout l'temps d'humeur

Pour un non pour un oui ?



J'ai la mémoir' qui flanche

J'me souviens plus très bien

si j'ai pris mes médicaments

ou même brosser mes dents

Pendant que je , pendant qu'elle me

Grignotait dans la tête

Toutes ces souffrances, ces choses pas nettes

C'était vraiment ma fête...



J'ai la mémoir' qui flanche

J'me souviens plus très bien

Lequel de nous deux s'est lassé

De l'autre le premier ?

Etait-ce la SEP? Etait-ce moi?

Etait-ce donc elle ou moi?

Tout c'que je sais c'est que depuis

Je n'sais plus qui je suis



J'ai la mémoir' qui flanche

J'me souviens plus très bien

Voilà qu'après tout's ces nuits blanch's

Il ne me reste plus rien

Rien qu'un p'tit air qu'elle sifflotait

Chaqu'jour en me lassant

in ter fé ron a man ta di ne

j'suis dev'nue leur copine


Pat la Fourmi

Publié dans guest star

Commenter cet article

terreetmer 03/09/2008 16:21

quel plaisir de reentendre jeanne Moreau merciau plaisir Anne

pandora 03/09/2008 22:09



;-)



joye 29/08/2008 19:34

Excellent !!!  Bravo à toutes deux !

thaddee 29/08/2008 14:45

Je trouve remarquable la légéreté enjouée de ce poème, lequel aborde un sujet des plus graves. Je n'ai qu'un mot à dire : bravo !Mais dis-moi Pandora, le grand jour approche de ton retour parmi nous ? Ca va me faire super plaisir de te revoir (enfin, façon de parler). Je te fais de gros bisous et je te dis à bientôt, et cette fois, c'est pour de vrai !

mariev 29/08/2008 09:26

voilà une chouette parodie qui nous fait repartir avec un sourire au coeur et à l'âme parce que ... je sais pas ... mais il y a de la ferveur là-d'dans, un autre mot-clé du bonheurj'espère ne pas me tromper ni blesser qui que ce soit en disant cela:)

pat la fourmi 29/08/2008 07:31

merci pour cet accueil, Pandora, c'est trop pour moi, je sens que je vais pleurer... si je te jure, c'est vrai!en tous cas je pense bien à toi sur le toit du monde....