Jouons ensemble: Babeth la rêveuse

Publié le par pandora

Puis Babeth s'est jointe au concert des coassements:

GRENOUILLE EN PERIL.

La grenouille bleue qui se trouvait trop grosse,
se lamentait tant, qu'elle pleurait comme un gosse.
Elle se serait bien arrachée les cheveux,
si seulement elle en avait eu un peu...

La grenouille bleue ne pouvait plus sauter,
son poids imposant l'empêchait de bouger.
Au boeuf, elle allait finir par ressembler.
Il fallait qu'elle agisse au lieu de pleurer.

Elle alla demander conseil à sa soeur,
car, d'exploser, elle avait vraiment très peur,
la suppliant de l'aider, pour s'amincir,
car, depuis peu, son état devenait pire.

La grenouille verte, moins grosse qu'un oeuf,
décida de la gronder à coup de bluff:
"Je t'avais dit de renoncer à tes teufs,
d'entretenir ton corps en faisant du surf !"

"Et que faisais-tu aux temps chauds?" Lui dit-elle.
"Au lieu de te goinfrer de bêtes à ailes,
dans l'eau, n'aurais-tu pas mieux fait de nager?
Ne t'avais-je pas prévenue des dangers?"

"Mais tu n'en as fait qu'à ta tête... Et voilà,
il est bien trop tard! Il est beau le résultat!
On ne voit même plus le creux de tes reins!
Le boeuf n'a plus rien à t'envier, c'est certain!"

"Mais maintenant que la bise est revenue,
que l'hiver chasse les insectes dodus,
ne pouvant plus rien te mettre sous la langue,
tu pourras faire une cure de ginseng."

"Ma soeur, cette fois-ci, m'écouteras-tu?
Si tu veux désenfler, ne sois plus goulue!
Respecte un quota journalier sans faillir!
Enfin, fais du sport et nage sans faiblir!"

"Cette froide saison te fera maigrir.
Et bientôt tu pourras de nouveau bondir.
Quand l'été reviendra, tu respireras,
et tes deux joues, aisément tu gonfleras."

"Change de comportement, booste ton corps!
Oublie ton ventre et écoute ton mentor.
Tu deviendras le plus beau des batraciens.
Ainsi, tu pourras accomplir ton destin."

"Crois-moi, ma soeur, si tu fais ce que je dis,
bientôt tu redeviendras mince et jolie."
Ainsi,comme Jean de La Fontaine aurait dit:
Dans un corps sain, on éclaircit son esprit.
Babeth.




A toi aussi Babeth, si tu m'envoies ton adresse, je me ferai une joie de t'envoyer une carte postale ;-)

Publié dans guest star

Commenter cet article

mariev 28/07/2008 08:31

bien plus intéressant et motivant que tout ce que l'on trouve dans les magazines!!;)

joye 28/07/2008 00:00

Pas bête, Babeth, c'est drôlissime !!!

thaddee 27/07/2008 12:45

Et cette fable aussi. Je ne vais pas laisser des commentaires sur tous les textes mais je comprends que tout le monde ait gagné. Bien joli moment d'écriture, la grenouille fut source d'inspiration. Hier j'ai vu une belle photo de Godnat avec une sauterelle verte sur du vert qui me donne l'idée d'un petit poème (hors concours). "Cette grenouille verteest un caméléonAu milieu des brins d'herbeelle se dore et elle fond.":-)Bon dimanche Pandora.