Insomnie

Publié le par pandora




Il est minuit, il est très tard. J’ai sommeil et je devrais aller me coucher.

Mais je n’en ai pas envie.

Je préfère retarder ce moment où la journée se termine.

Trainer encore pour m’endormir ensuite plus vite.

D’un sommeil sans rêve.

Attendre de tomber de fatigue pour sombrer dans cette petite mort.

Je suis attirée par la lumière de mon écran qui brille et scintille comme un papillon de nuit le serait par une bougie.

Un sphinx qui volèterait vers la flamme dansante sans se rendre compte du danger.

Quitte à me brûler les ailes moi aussi et renaitre de mes cendres.

Quitte à m’engluer dans la toile du virtuel comme le papillon dans celle bien réelle de l’araignée.

Retarder le moment de dormir et écrire et surfer et blogger.

Ecrire des billets qui se volatiliseront bientôt, parfois même avant d ‘être lus.

Broyés par la machine à oublier, noyés parmi tous les autres.  Que de naufragés sont déjà passés à travers les filets du net…

Et me prendre à rêver à une écriture plus pérenne sur un support moins éphémère.

Des mots que je coucherais sur le papier.

Des mots écrits sur des pages pour m’aider à tourner la page.

Un rêve éveillé pour remplacer ceux que je ne fais plus.





Edit de mardi 22h11: je baille donc je vais (déjà) aller me coucher.
Ecrire m'a guérie. Alleluia ;-)))
Si seulement ça marchait pour tout.... Bonne nuit ;-)

Publié dans Scènes de vraie vie

Commenter cet article

thaddee 12/10/2008 10:21

Peut-être un cahier rouge à petits carreaux bleus ? :-) Je viens de retrouver ce plaisir incomparable d'avoir toujours avec moi ce petit cahier rouge sur lequel je peux écrire partout, non seulement chez moi, mais sur un banc public dans un square. Il me semble que sortir l'écriture de ma maison m'apporte quelque chose de plus, ou du moins autre chose. Tiens, ça me donne l'idée d'un article... merci Pandora, de n'être pas allée te coucher tout de suite ! ;-)

pandora 12/10/2008 13:43


J'ai aussi un petit carnet même si je préfère écrire directement sur l'ordi... je suis passée tout à l'heure et ai vu ton billet, je repasserai commenter tout à
l'heure ;-)


ddlaplume 11/10/2008 08:55

   Bonjour Pandora,             Beaucoup de beauté poétique dans cette écriture tardive dans la nuit. La mélancolie s'accroche à tes mots en accompagnant cette tristesse nocturne.             En imaginant cette toile virtuelle, insondable comme le ciel, dont les galaxies s'éloignent vers l'infini, je ressens un grand moment de solitude, dans ce texte si joliment écrit.             Bises.             dédé.

pandora 11/10/2008 18:26


Bonjour Dédé,
Et oui, il y a probablement un peu de solitude dans ce texte
Merci de ta lecture attentive ;-)


La plongeuse 10/10/2008 17:35

Et bien moi, j'attends avec impatience de pouvoir lire ton premier livre!! Et je te promets que je le garderai sur mes étagères et qu'il vivra sa longue vie...de papier ;)Bisous

pandora 10/10/2008 20:17



Ah ça, je compte bien te solliciter pour les relectures ;-))
Il faut que j'en écrive la première page pour que le reste suive, le besoin monte... ça ne devrait plus trop tarder ;-)



mamadomi 07/10/2008 23:57

vie nocturne à l'écriture, vie diurne aux enfants et à la maison, parfois un taf, des minis siestes pour compléter les nuits courtes surtout quand je croise mon mari...rires...c'est à dire souvent...je vais pas faire de vieux os si je continue...mais je suis compulsive, ça me passera...je sais que je vais ma calmer...puisque j'vous l'dis!!!!pff on en reparlera...rires...bonne nuit...

pandora 08/10/2008 07:25


Ces journées qui ne font que 24 heures...
Bienvenue au club des compulsives ;-)


Claire Fessart 07/10/2008 22:57

Hello Pandora,J aime bien ce petit texte, il va tres bien avec un de mes poemes qui s appelle Web et que j ai d ailleurs mis sur mon blog !a bientot, et surtout, continue a ne pas t endormir trop vite, c est le plus sur moyen d ecrire...Claire

pandora 08/10/2008 07:20


Bonjour Claire et bienvenue ;-)
Il faut que je trouve un compromis entre une durée de sommeil correct et le fait de ne pas m'endormir trop vite ;-)