Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est par où?

Publié le par pandora

Un soir comme tant d’autres, je suis seule près du téléphone et j’attends. La télé en fond sonore avec l’émission la roue de la fortune et sa pin up déshabillée, ses couleurs kitsch, ses cris du public et la bêtise de ses candidats. Un soir comme tant d’autres où je me demande ce que je veux faire de ma vie et si je prends bien la bonne direction. Mais pas de panneaux indicateurs pour cela. J’ai beau savoir que la mousse au pied des arbres indique la direction Nord, cela ne m’aide pas beaucoup, je suis complètement perdue. C’est par où bon sang ?


Je casse un cookie’s fortune et déplie le petit billet : « les moustaches du chat frétillent dans le grand vent »… Que celui qui arrive à savoir de quoi son avenir sera fait à partir de ces indications me le dise, c’est vraiment du chinois ! J’ai beau m’être enfilée tout le paquet de gateaux, je n’ai toujours aucune idée de par où aller et je crains le contresens dans mes interprétations. Je me sens coincée dans le rond point comme l’automobiliste du sketch de Raymond Devos.
Et pas beaucoup d’aide à attendre non plus de mon horoscope dont les versions se contredisent selon les magazines, dire que certains croient que l’astrologie est une science exacte. Quoi faire alors ? Un oui-non avec mon pouce et mon auriculaire, sur le grand mur du salon, en laissant reposer le choix de la direction à prendre sur l’espacement entre mes doigts et la longueur du mur ? Une partie de démineur en décidant que si j’arrive à gagner je le quitte ? Ou le contraire, si je gagne je reste avec lui ? Me dire que si la femme blonde gagne à la roue de la fortune, je l’appelle, et que sinon j’attends qu’il me téléphone…


J’effeuille la rose qu’il m’a apportée hier soir. Il m’aime…Un peu… Beaucoup… A la folie… Pas du tout… Merde ! De toute façon, ça ne compte pas vraiment, ça ne marche qu’avec les marguerites !


La sonnerie du téléphone m’interrompt heureusement avant que la déraison ne me gagne complètement. Une voix d’homme pour essayer de me vendre une encyclopédie. Je raccroche très excitée (pas par ses encyclopédies, non), je l’ai enfin mon signe. Un homme m’a appelée, donc « Il » va me rappeler. C’est bien l’homme de ma vie, je le savais, nous allons vivre une magnifique histoire d’Amour… D’ailleurs c’est l’homme brun qui a gagné à la roue de la fortune, brun comme lui.
Les brumes se dégagent sur mon chemin, je sais quelle voie prendre.
Mais pour être complètement sûre, je vais quand même faire une partie de démineur avant de l’appeler …


[Exercice d'écriture pour les impromptus littéraires]

Commenter cet article

mariev 05/11/2008 19:45

ben, en l'occurrence, je savais que je voulais arrêter, mais ça "ne faisait pas bien" au regard de pleins de gens ... ça ne se faisait pas, quoi ... et j'ai oublié de relever le coup du démineur, hi! hi! j'y ai beaucoup joué, tellement que je suis quand même très forte à ce jeu maintenant, et je m'en suis servi aussi comme ton héroïne !;)

pandora 06/11/2008 07:43


Difficile de résister aux pressions familiales
Quand je n'avais pas envie de réviser, étudiante, je jouais à l'ordi (déjà ;-)) et je me disais que si je battais mon record, l'examen se passerait bien...
Si j'avais consacté toutes les heures passées à jouer à mes révisions, j'aurais été SURE que ça se passerait bien ;-)


Martine27 05/11/2008 18:43

Pile ou face, ça n'aurait pas été plus simple ? Si les moustaches du chat frétillent, petit scarabée, c'est que la souris est sous le vent !

pandora 05/11/2008 19:41


Pile ou face aurait été simpliste ;-)
Et si la souris est sous le vent, ça veut dire qu'il va appeler ? ;-))


Tisseuse 05/11/2008 12:27

j'écoute, quant à moi, beaucoup les synchronicités sur ma route

pandora 05/11/2008 19:35



Je n'y faisais pas attention, je le fais beaucoup plus depuis que tu en as parlé ;-)



Bigornette 05/11/2008 10:32

Que j'aime te suivre dans le cheminement de tes récits...ça me fait penser à ce que je faisais quand j'étais gosse...moins maintenant...je passais ma vie à ce genre de défits ou d'hypothèse...si ceci ça donnera cela.... enfin exactement le même raisonnement...(quand c'est excessif je crois que c'est de la famille du TOC.)..Dieu merci ça m'a quand même un peu passé...mais parfois ça ressurgit... un peu...un genre de superstition...hihi ! gros bisous...

pandora 05/11/2008 19:32


Oui, c'est un peu de la supersition c'est vrai ;-)


fée des agrumes 05/11/2008 10:13

l'irationnalité des humains !

pandora 05/11/2008 19:29


Oui, ou simplement le besoin de se faire rassurer ;-)