Etre une femme...

Publié le par pandora

Aujourd'hui 25 Novembre, c'est la journée internationale de lutte contre les violences faite aux femmes.

J'ai failli rater l'information mais elle me semblait importante à relayer...

 

En 2007, 166 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Cela fait presqu’une femme tuée tous les deux jours. Ces chiffres sont en hausse (+ 14,6 % par rapport à 2006). L’OND (Observatoire national de la délinquance, qui donne également la parole aux victimes qui ne déposent pas plainte) révélait la semaine dernière que plus d’une violence volontaire sur quatre constatées en France en 2007 a concerné une femme majeure, victime de son conjoint ou ex. Pour 60 % des femmes, les violences se déroulaient au sein du ménage. (Source Libération)

 

 

 

 

Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez un texte que j'avais écrit sur ce thème appelé prince charmant ici

 

 

Commenter cet article

fée des agrumes 28/11/2008 11:44

et les violence sexuelles invisibles, et les privations de nourriture, d'argent, de sorties, de visites, de liens sociaux et culturels, de soins lédicaux, de confort élémentaire, et..., et...
C'est sournois, insidieux et ça dépasse toutes les frontières! Les hommes violents sont illettrés et rmistes ou médecins et très riches, souvent adorables à l'extérieur.
c'est un jeu pervers et malsain qui se joue à deux et il est possible d'en sortir par une thérapie. Ce n'est pas une fatalité ni pour lui, ni pour elle. Le plus révoltant est le silence ou les yeux qui se ferment, se détournent dans l'entourage, la société et des représentations encore profondément ancrées de soumission de la femme à un homme tout puissant.
Quant à Cantat, je ne pense pas judicieux de le pointer du doigt sans cesse, il porte une lourde responsabilité et sa vie a été fracassée.
Je serai impitoyable contre un récidiviste qui a eu pourtant les moyens de se soigner et n'en a cure.
Vaste sujet

pandora 28/11/2008 17:08


Oui, vaste sujet ;-(


fée des agrumes 27/11/2008 10:53

Un tabou qui n'a pas fini de perdurer!
il y en a encore pour dire que c'est normal! et ce n'est pas toujours si évident ou simple que des coups sur un visage.

pandora 27/11/2008 20:05


Oui, il y a la violence des mots qui fait mal elle aussi...


nina de zio peppino 27/11/2008 10:19

J'entendais souvent ma voisine crier la nuit. J'ai tout d'abord pensé a des ébats amoureux passionnés…Puis un oeil au beurre noir . Un  bras cassé. des larmes cachées. Une nuit je suis montée. Avec la police…

arvo 27/11/2008 20:04



Bravo Nina.


Que s'est-il passé ensuite pour cette femme, t'a-t-elle dit quelque chose ?



ddlaplume 27/11/2008 07:40

Bonjour,
      Effectivement, les années se suivent et le chiffre de la maltraitance ne fait qu'augmenter. Tous ces lâches qui frappent leur épouse sont à éloigner de celle-ci, avec une interdition de séjour dans la région où sont commis ces actes ignobles.
       Au moindre harcellement ou menace,  ces types ( car l'appellation d'hommes est indigne ) doivent se retrouver avec des peines sévères.
       Evidemment, il faudrait bien encadrer ces femmes qui n'osent pas porter plainte.                                            Amitiés.                                                                         dédé.

pandora 27/11/2008 19:58


Bonjour Dédé, oui trop peu de femmes encore portent plainte ;-(


mamalilou 27/11/2008 02:06

aoutch. no comment more. not yet.

pandora 27/11/2008 19:57



Ne te sens pas obligée de commenter ;-)