La contrainte du prisonnier

Publié le par pandora

Un jeu trouvé chez Tisseuse qui l'avait trouvé chez Mimik qui l'avait trouvé chez...


Un prisonnier voulait écrire mais il ne lui restait qu'un malheureux petit bout de papier. Il décida d'économiser la surface en n'utilisant aucune lettre à barre ou jambage.
Il s’agissait donc d’écrire sans: b,d,f,g,h,j,k,l,p,q,t,y,z. et donc comme vous l'aurez bien compris, ne sont autorisés que les : a, c, e, i, m, n, o, r, s, u, v, w, x

 


 

mon amour,

ma morne maison me mine

mon crime m’a noirci

une morsure vivace

sans aucune merci

 

mon amie,

viens me voir ici

mon crime me remue

ma vie me crève

vivons nos rêves

aimons- nous.


A qui le tour de jouer? (Non, ce n'est pas un TAG ;-)))

 

Publié dans exercices d'écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bigornette 11/12/2008 16:06

je l'ai fait , je le mets en ligne demain...pas facile... c'est dingue lenombre de lettres que ça nous supprime....bisous;..

enriqueta 10/12/2008 19:37

Bel exercice de style.

Danalyia 09/12/2008 23:14

Bravo, votre poème est très réussi ! Je me suis essayée aussi, sur mon blog, à écrire sous cette contrainte, ce n'est pas facile...

mariev 09/12/2008 20:37

wow ... épatant !j'aime le rythme et les sons, qui ont amené ces mots ... bravo !;)

Bigornette 09/12/2008 19:17

Amusant ce truc...pas facile par contre... je vais essayer ces jours-ci car ça me tente....bisous...