Les misérables de Hugo... ou ma madeleine de Proust

Publié le par pandora

Il y a dans ma discothèque (terme très pompeux au regard de la qualité musicale des cd qui la composent mais je n'ai pas trouvé mieux) le disque d'une comédie musicale qui a une très longue histoire.
Comme je manque d'inspiration, je vais vous raconter faute de mieux l'histoire de Pandora et de la comédie musicale (en fait tragédie musicale) des Misérables:



Cette histoire commence il y a très longtemps avec un 33 tours (rappelez-vous), un des ces disques vinyles qu'on écoutait sur des tournes disques (ça y est, ça vous revient?).
Pandora n'était alors qu'une petite fille qui jouait à des jeux de garçons et faisait beaucoup de bêtises.
C'était l'époque où elle allait à l'école primaire et travaillait bien à l'école pour faire plaisir à ses parents chéris. C'était l'époque où elle écoutait la musique de Goldorak ou de Karen Chéryl (qui ne faisait pas encore d'interviews à la radio mais chantait en salopette et avec une queue de cheval des chansons débiles). Jusqu'à ce que Pandora découvre la musique des Misérables...
Ce disque avait été offert à sa grande soeur alors adolescente, auprès de laquelle il n'avait pas eu le succés escompté. Mais le cadeau n'avait pas été perdu pour tout le monde. Elle l'avait écouté et réécouté, apprenant les paroles qu'elle suivait du doigt sur le livret du disque en chantant et usant les sillons à force de passages en boucles.

Et puis elle avait grandi...

Si elle se rappelait avec nostalgie du disque, elle ne savait absolument plus où il se trouvait... Mais elle entendait encore beaucoup parler des Misérables dont la comédie musicale avait été reprise dans le monde entier et notamment à New York où elle battait les records de longévité à l'affiche avec plus de 20 ans de présence à Broadway pour "les Miz".

Un weekend à Londres lui donna l'occasion de réaliser un rêve d'enfant en allant voir la comédie musicale qui passait encore là-bas. Elle se sentait à la fois fébrile et heureuse, le coeur battant à tout rompre alors qu'elle faisait la queue pour se rendre au spectacle. Ce fut une vraie bonne soirée riche en émotions même si les chansons étaient en anglais et qu'elle ne pouvait les chantonner.



Et puis vint son anniversaire et l'ami qui l'accompagnait lors de ce week end londonien lui fit ce qui est à ce jour l'un de ses plus beaux cadeaux surprise : les 2 cd de la version française de la comédie musicale, celle de ses 10 ans, la même version que celle du vinyle qu'elle pensait ne jamais pouvoir réécouter...
Les années avaient passé mais elle se rappelait de quasiment toutes les paroles qu'elle chantait en même temps que les artistes. Et ils étaient nombreux....


Je me suis réécouté le tout ce dimanche, me plaisant à retrouver les voix de Rose Laurens et Michel Sardou, mais aussi celles de Michel Delpech ou de Salvatore Adamo. Me plaisant surtout à massacrer les morceaux en les chantant à tue-tête...
Plus de 20 ans ont passé mais je me rappelle toujours aussi bien des paroles.
Plus de 20 ans ont passé mais j'aime toujours autant "les misérables".

Plus de 20 ans ont passé, mais hier, je suis retombée en enfance en goûtant à cette madeleine de Proust musicale. 

Je vous en mets quelques extraits, juste pour le plaisir:





Rose Laurens qui interprète Fantine




La rencontre de Marius et de Cosette





"Demain" une chanson pleine de peps faite de chants et contre chants que j'aime particulièrement



Ma préférée, la mort d'Eponine, qui s'appelle "ce n'est rien" dans la version française que je n'ai hélas pas retrouvée pour vous la faire écouter...

Je n'ose pas avouer que je n'ai jamais lu le livre des Misérables...
Est-ce qu'avoir vu le film est une excuse valable?

Commenter cet article

Lorelei 29/04/2009 14:36

Les misérables..... L'album pour faire le ménage avec mes 3 grandes grandes soeurs !!!! Elles faisaient les Thénardiers, et moi.... Cosette, obligée de "laver de frotter de cirer le parquet" !!!! D'ailleurs je pense à récupérer le vieux vynile chez mes parents!!Ma chanson préférée.... J'aime bien Ce n'est rien.... et "A la liberté du peuple à la santé du progres rempli ton coeur d'un vin rebel c'est pour demain ami fidel".... Et la mort de Gavroche... qui me faisait pleurer quand j'étais enfant.....Que de beau souvenir.... Je vais vite réécouter tout ca....

pandora 29/04/2009 18:47


Oui, de super souvenirs, merci de les faire remonter en remontant le post.
Nous avons les mêmes chansons préférées, et il y a maintenant une version cd de la comédie musicale, beaucoup plus facile à écouter qu'un vinyle ;-)


caro_carito 21/01/2009 21:16

Nan, nan, nan, pas de pardon. Blague à part, je pense que tu devrais en parler à Victor H et puis dans ce cas il te condamnera peut-être à lire ses poèmes. Douce punition...

nina de ziopeppino 20/01/2009 20:00

les souvenirs d'enfance sont les meilleurs moments d'une vie. Même si ceux-ci sont dérisoires comme le goût d'une orange…

Filo Filo 20/01/2009 19:01

Hello Pandora,Un peu en retard dans mon blog-circuit ...  J'ai lu les Misérables en humanités.  Ensuite, j'ai vu le superbe film réalisé par Robert Hossein : sa femme joue le rôle de Cosette et Lino Ventura joue le rôle du héros (dont le nom m'échappe là maintenant).  Michel Bouquet y joue remarquablement bien aussi.Je pense que je vais passer à la FNAC pour écouter les 2 CD audios dont tu parles car je ne connaissais pas cette comédie musicale.  MERCI pour le tuyau et excellente soirée !

Angel 20/01/2009 18:58

voilà un joli souvenir à rebondissement;;;LE LIVRE EST TR7S BIEN AUSSI..mais tu n'auras peut etre pas le même plaisir QU'en écoutant le CD.