Décalage

Publié le par pandora


Texte écrit sur une consigne des impromptus



Photo de Y Arnoud



 

Partir pour se perdre dans les grands espaces

Marcher pour se rappeler qu’on est vivant

Passer les différents cols, souffrir dans les montées,

Parvenir au sommet et se réjouir d’y être arrivé

Découvrir une culture qui n’est pas la sienne

Chercher à comprendre ce qu’on n’a pas appris

S’ouvrir aux autres et au monde en voyageant

Chercher sa place et voir ce qu’il se passe ailleurs

Se rappeler qu’on a beaucoup de chance

Prendre le rythme de ce Zanskar d’un autre temps

Se sentir en décalage complet avec son quotidien

Aimer et savourer cette sensation inhabituelle

Et au détour d’un monastère, au milieu de nulle part

Rencontrer un moine près  d’un poteau électrique

Sentir souffler un petit air de retour à la civilisation

Regarder autour de soi, le moine et le paysage

Oublier le poteau et profiter de l’instant présent

 

Commenter cet article

scoobydu41 27/01/2009 08:37

être ouvert et faire preuve de tolérence en oubliant les préjugés

Oxygène 26/01/2009 23:29

Rêve de voyage, de découvertes et de rencontres... On en a tous envie....

pandora 27/01/2009 00:16


Les envies font la vie ;-)


Derriere le viseur 26/01/2009 23:22

C'etait les premiers jours d'un mois de vacances loin de nos reperes. Nous etions encore proches de la civilisation mais deja le glissement s'operait. Les semaines ont passe, les semelles se sont usees et tout s'est transcende. Les rencontres et les moments passes ensemble ont ete riches. Et meme si les randonneurs de cette epoque ne se sont pas beaucoup revus depuis, tout cela reste grave au rayon des bons souvenirs. Ceux qui remplissent une vie et qu'on a plaisir a regarder de temps a autres. Bises a toi, Pandora.

pandora 27/01/2009 00:16


Ca me fait très plaisir de te lire cher Derrière le viseur, je t'avais dit que je ferais quelque chose de cette photo que j'aime particulièrement, tu le sais ;-)
Elle est le thème d'un exercice d'écriture pour lequel pas mal de gens vont plancher et en donner des versions strès différentes sur le site des impromptus (colonne de droite)
Oui, tu as raison, ces paysages et ces rencontres sont bien rangés dans le rayon des bons souvenirs, mais je serais ravie de leur faire prendre l'air à l'occasion d'une nouvelle rencontre ;-)
Je t'embrasse moi aussi

à bientôt j'espère Chasseur d'étoiles ;-)


milliejolie 26/01/2009 21:49

j'ai un souvenir très marquant aussi de retour à la réalité pendant un voyage dans le désert tunisien, reste le souvenir d'un moment comique. bises

pandora 27/01/2009 00:20


L'irruption du quotidien est plutôt perturbante dans ce genre de voyage où l'on cherceh au contraire à s'en éloigner au
maximum ;-)


Robinson 26/01/2009 18:51

Je suis venu, j'ai vu, j'ai lu...en particulier "Robinson névrosé"... Mais ze ne suis pas névrozé moi!...Bon, d'accord, ze sais pas nazer...mais ze suis un vrai naufrazé, docteur!... Un bon récit: on a envie d'une suite!...Bonne soirée!

pandora 27/01/2009 00:19


Je crois que je pauvre Robinson en a déjà suffisamment subi, non?
Merci de ta visite