Terreur nocturne

Publié le par pandora

Un texte écrit pour les fanes de carottes sur le thème de la terreur et retravaillé avec In Folio


Elle ne sait pas ce qui l'a réveillée. Il lui a semblé entendre un bruit, rien qu'un petit bruit comme un grattement. Petit, mais menaçant...

Elle se recroqueville davantage sous la couverture en essayant de ne pas laisser dépasser le moindre centimètre de peau. Son cœur bat trop vite et l'empêche de bien percevoir son environnement. Ses boyaux font des nœuds dans son ventre. Comme à l'école quand elle doit réciter un poème devant toute la classe. Elle n'ose pas ouvrir les yeux, elle ne veut surtout pas qu'on la voie. Elle tend l'oreille à l'affut du moindre bruit suspect. Une proie sur le qui-vive. Elle n'entend plus rien. Elle se méfie...

Un nouveau craquement se fait entendre. Elle réfléchit à toute vitesse. L'armoire était-elle bien fermée à clé en allant se coucher ? Elle ne sait plus... Il est peut-être encore temps. Il faudrait sortir du lit, courir jusqu'à l'armoire et tourner très vite la clé avant que la Bête ne sorte.

Elle savait bien que le livre n'était pas de son âge, mais il a fallu qu'elle le dévore. Et maintenant elle a peur qu'On la dévore, peur d'une armoire... Ou plutôt de ce qui pourrait s'y trouver... Ne sent-elle pas une odeur bizarre tout d'un coup ?

Elle attend. Sa respiration devient plus profonde et son rythme cardiaque ralentit. Elle ouvre doucement les yeux pour percer l'obscurité de sa chambre. Malheur, la porte de l'armoire est bien entrouverte...

La Bête est sortie.

Son cœur tape dans sa poitrine. Elle a la bouche si sèche qu'elle ne pourrait pas parler. Et crier, le pourrait-elle ?

Elle a maintenant les yeux bien ouverts et essaie de percer l'obscurité de sa chambre. Où pourrait-Elle s'être cachée ? Derrière le porte-manteau surchargé d'habits, transformé en une indistincte mais menaçante silhouette ? Sous le lit, attendant qu'elle pose un pied à terre pour s'en saisir et l'attirer vers Elle?

Une envie pressante lui comprime la vessie tandis que son ventre n'est plus qu'un nid qui grouille de serpents. Elle ne pourra plus attendre encore très longtemps... Elle n'arrive pourtant pas à s'imaginer quitter l'abri de son lit : donner ses jambes en pâture, passer à côté du porte-manteau et de l'armoire entrouverte, courir dans le long couloir sombre. Trente-cinq pas, elle les a comptés. Impossible. Pas de lumière. Et les toilettes dans leur recoin où les créatures peuvent se cacher. Avec la petite fenêtre carrée par laquelle peut entrer la sorcière...

Et le mot talisman jaillit presqu'involontairement de sa gorge :

- Maman?...

Murmure qui devient appel : « MAMAN ?... »

Et si la Bête l'avait déjà mangée ? Heureusement une voix ensommeillée répond :

- Qu'est ce qu'il y a ?

- J'ai soif !

- Tu n'as qu'à aller te chercher à boire.




Pour les fans de Stephen King, le livre en question est "Cujo" ;-)

Publié dans exercices d'écriture

Commenter cet article

ekwerkwe 25/03/2009 20:38

Eh bien, Pandora, je te conseille "Histoire de Lisey", si tu comptes t'y remettre. Il a marqué mes retrouvailles avec SK après de longues années de lassitude (moi aussi, j'adorais quand j'étais ado, beaucoup moins par la suite). Et je pense qu'il ne peut que parler à quelqu'un qui, comme toi, a placé l'écriture au coeur de sa vie.

pandora 26/03/2009 23:36


Merci Ekwe, je vais le rajouter à ma PAL ;-)


millie 22/03/2009 10:24

Oui et un gout très prononcé pour les livres de stephen déjà très jeune ;)

pandora 22/03/2009 20:37


C'est en grandissant qu'on aime moins ;-)
Il faudrait que j'essaie d'en relire pour voir ce que ça donne...


millie 22/03/2009 10:12

Cela me rappelle des souvenirs :)

pandora 22/03/2009 10:21


Toi aussi tu avais une armoire qui ne fermait pas bien et un long couloir ?


Martine27 21/03/2009 15:54

Très bien vu, j'ai fait le même genre d'expérience avec un film, les vêtements posés sur une chaise se transformaient en visage, flippant à souhait

pandora 22/03/2009 07:27


Oui, certains tas prennent des formes inattendues et menaçantes quand l'imagination travaille trop ;-)


caro_carito 20/03/2009 11:46

Oh là là. ca me rappelle les lectures de shining en pleine nuit et des balades dans le jardin après... Et Christine... Ca fait longtemps que je lis plus ces bouquins. Par contre j'avais vu une interview de lui et il était... inquiétant.

pandora 20/03/2009 19:02


Moi aussi j'ai eu ma pèriode King qui m'a passée, mais j'aimais vraiment beaucoup quand j'étais plus jeune...
Un de mes préférés est "marche ou crève" publié sous le pseudo de Richard Bachmann qui n'est pas un livre de terreur mais qui n'en est pas moins très
fort