Tout est relatif

Publié le par pandora

Pour les impromptus avec la contrainte de contenir l'expression "tout est relatif"

Accoudé à sa fenêtre, un homme blond scrute le ciel en essayant de percer la lumière pour distinguer le ciel et les étoiles. Il est minuit, l'heure de leur rendez-vous. Elle sera à l'heure, il le sait. Tous deux se sont promis de regarder chaque soir l'étoile du berger, leurs regards convergeant dans la même direction, réunis l'espace d'un moment alors qu'ils sont à plus de cinq milles kilomètres de distance l'un de l'autre.

La nuit est claire et les trekkeurs ont sorti leur duvet pour dormir à la belle étoile. Le ciel brille de milles feux. La plupart ne reconnaissent pas les étoiles, sinon celles qui forment une casserole, mais l'heure n'est pas à l'astronomie. Des moments magiques à savourer tandis que la fraicheur du soir permet enfin l'endormissement.
Dans le village voisin, des paysans sont montés sur le toit plat de leur maison pour regarder les étoiles avec inquiétude. L'été avance mais les moissons sont en retard, la pluie mettrait en péril les récoltes qui permettront de se nourrir pendant les dix longs mois d'hiver. Pas de nuages heureusement pour le moment.
Dans un hôpital parisien, une femme aux cheveux clairsemés et aux traits émaciés guette le ciel pour y voir passer une étoile filante. Allongée dans le lit blanc, elle attend comme un rituel ce signe porte bonheur, avant de se laisser gagner par le sommeil. Comme un dernier espoir de guérison.
Le même ciel mais tellement de regards différents. Amour, Magie, peur ou espoir, tout est relatif, rien n'est figé.
Toujours fonction de l'angle sous lequel on se place et du sens que l'on y met.

Commenter cet article

Oxygene 13/05/2009 17:33

Eh bien ça me fait drôlement plaisir que tu aies la tête dans les étoiles, Pandora... je suis contente pour toi !

pandora 13/05/2009 22:10


yes :-)


mariev 13/05/2009 17:33

au regard des milliards d'étoiles, des milliards d'atomes, des milliards d'humains, de fourmis, de larmes et de rires, oui ... on ne peut se "mesurer" qu'à l'aune de nous-mêmes et de notre propre réalitéje me rends parfois compte que je n'ai pas "conscience" des gens qui vivent au Japon, en Russie, dans les rues de Montpellier ... on est malgré tout, par la force de notre réalité, dans une bullede l'intérêt de vidéos comme celle postée chez moi l'autre jour, et de textes comme les tiens ;)

pandora 13/05/2009 22:10


Je pense que c'est aussi normal d'être dans sa bulle... même s'il est bon parfois de se rappeler que ce n'est pas tout à fait exact ;-)


Oxygene 13/05/2009 13:17

Tu as magnifiquement traité le sujet proposé Pandora. Il est vrai que nous contemplons tous le même ciel mais y lisons selon nos attentes, nos aspirations des choses différentes... C'est beau de penser à ce ciel vu par tant d'yeux différents. Merci pour ce joli texte !

pandora 13/05/2009 15:00


Merci Oxygène, j'ai un peu la tête dans les étoiles en ce moment ;-)


Coq 13/05/2009 00:39

C'est joli... en quelques lignes tu esquisses tous ces gens, on les voit tout de suite prendre vie dans tes mots :-)

pandora 13/05/2009 14:56


Merci Coq ;-)