Grâce et pas à cause de ...

Publié le par pandora



 



Je vous avais parlé il y a quelque temps de mes réflexions concernant ce blog. Je m’interrogeais sur la création éventuelle d’un nouvel espace qui serait cette fois un vrai blog consacré à l’écriture, un endroit neutre où je ne parlerais pas de mon intruse ni de mes états d’âme. Et je vous disais que j’allais profiter du trek pour y réfléchir, ce que j’ai fait ;)

J’ai créé "les poèmes de Pandora" à cause de ma maladie et j’y partage avec vous des textes et poèmes en tous genres, des souvenirs de voyage et des billets d’humeur qui parlent notamment de mon intruse. J’en suis fière même si j’y livre beaucoup de moi, même si énormément de choses ont changé depuis ses débuts. Ce blog est justement la preuve du chemin parcouru petit pas après petit pas, l’illustration du « ce qui ne tue pas rend plus fort ». Je suis plus forte aujourd’hui.

Pandora est un pseudo auquel je tiens, une deuxième peau et il m’apparaît désormais inenvisageable d’en changer… Je pense même que si quelqu’un criait « Pandora » dans la rue, je me retournerais, comme je le ferais avec mon vrai prénom (le scoop du jour, je ne m’appelle pas ainsi -)). C’est celui avec lequel j’ai écumé les forums sep au début de ma maladie mais aussi ouvert ce blog et commencé à écrire au fil de ma stylothérapie. C’est d’ailleurs aussi celui que j’ai gardé sur les nouveaux forums d’écriture auxquels je participe dans le cadre des AT. Là-bas, Pandora est une écrivante parmi d’autre, je n’y parle pas de mon intruse parce que ce n’est pas le lieu tout simplement. Pas parce que  ça me dérange (enfin je ne crois pas… ;-))

Si certains nouveaux visiteurs sont arrivés ici par des chemins détournés, puisque je n’ai pas mis de lien vers mon blog et qu’ils reviennent, c’est parce qu’ils y trouvent des choses qui les touchent (enfin je crois), même si ce n’est pas vraiment un blog d’écriture. Comme vous qui avez choisi de rester. Et ils lisent alors, parmi d’autres choses, que j’ai la sep.


Je n’ai plus envie de créer un nouveau blog pour encore me cacher, pour me perdre quand je commence à me retrouver. Cela me prendrait en outre un temps précieux que je ne pourrais pas consacrer à écrire. Ne pas vouloir m’afficher avec mon intruse est une démarche totalement différente que vouloir m’en cacher à tout prix.

J’ai une sclérose en plaques et même si je ne le revendique pas sur les sites d’écriture auxquels je participe, je l’assume (enfin j’essaie ;-)) et je continuerai à en parler ici.

Après tout, c’est aussi grâce à (et pas à cause d') elle que j'écris.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ed 02/10/2009 10:15


Merci, merci, merci!
Après avoir enfin trouvé un blog qui réponde à certains de mes questionnements, de mes doutes, mais aussi qui me permet de visionner des images et des textes qui me plaisent énormément et
me boostent à moi aussi aller au delà de la maladie... J'aurais été très déçue de ne plus te trouver ici...


pandora 02/10/2009 17:23


Merci à toi, ce que tu m'écris là me touche beaucoup.
Je crois que si ce blog ne devait avoir qu'un sens, c'est celui d'accuillir des gens qui comme moi ont la sep et se posent des questions sur la vie, la maladie, et
comment essayer de continuer à vivre malgré tout


mariev 25/09/2009 15:49


Emouvant et joli cheminement de pensée ... comme des morceaux de puzzle qui s'assemblent, aussi magique que lorsqu'on comprend, très jeune, que 1+1=2 ... Nous, on est ravis de te voir cheminer, et
de te suivre ... vraiment
Je t'embrasse   ;)


pandora 25/09/2009 16:47


Je me rends compte du sacré chemin que ça commence à faire, et je suis contente de le partager avec vous, avec toi
,;-)
bises


fée des agrumes 24/09/2009 22:58


Ben quand je te croise en virtuel ou en réel, ce n'est pas la sep que je vois, bien au contraire; elle se fait vite oublier. Elle a été une tisseuse de liens puis elle passe à l'arrière plan.
Vois-tu, chez moi, je constate que mes lecteurs fidèles sont plus dans une démarche littéraire et "philosophiques" que dans le registe maladie; je m'en étonne toujours et à force de voir mes
tartines, finalement, je me dis que c'est logique. Sep et devic, comme toute autre épreuve nous poussent à voir qui nous sommes et ce que nous voulons faire du temps imparti. A prendre, à passer, à
laisser, à chacun de faire de son mieux pour lui- même, en conscience.


pandora 25/09/2009 01:10


Ca gave rapidement de ne parler que de maladie ;-)


Plume Vive 24/09/2009 22:02


Disons que lire "les deux font partie de toi" n'est peut-être pas sans conséquence...?


pandora 25/09/2009 01:09


Disons qu'il faut bien que je me fasse une raison et l'accepte, même si ça me fait ch... ;-)


caro_carito 24/09/2009 21:03


hé hé deux blogs pas facile et trois...


pandora 25/09/2009 01:08


;-)