Lâcher de trekkeur sur le Pareng La : Isa

Publié le par pandora








Hé hé, à deux pattes c'est plus difficle qu'à quatre  ;-)

Publié dans Spiti 2009

Commenter cet article

Thaddée 03/10/2009 21:34


Moi j'aurais commencé par là, à quatre pattes, ne doutant pas de finir par terre !


pandora 04/10/2009 09:31


certains ont tout fait debout (pas moi ;-))


Martine27 03/10/2009 15:42


Remarque tu es plus vite arrivée comme ça !


pandora 03/10/2009 19:08


C'est vrai, le tout est de le faire en bon état ;-)


d.d.laplume 03/10/2009 10:04


Bonjour Pandora,

     Je me souviens avoir descendu plus rapidement que je ne le désirais, une pente enneigée.
     Je faisais alors du toboggan, en suivant une trajectoire incontrôlée.
     Evidemment, je n'étais plus un bipède bien debout dans ses guêtres.
     La descente sur les fesses était tout de même plus confortable que celle, où la tête aurait précédé le reste du corps.
     La partie charnue de ma personne épousait la géographie du sol avec fidélité.
     Creux et bosses secouaient mon royal fessier qui retransmettait les secousses, jusque dans ma boîte à " pensées " qui recevait l'information, d'une façon douloureuse.
     Aie ! ouille ! j'était agité comme un orangina dans son bocal.
     Puis la pente devint presque nulle.
     J'avais gagné une bonne demi heure sur mes compagnons d'aventure. .
     Avec une migraine passagère, en prime. .
     Bises.
     dédé.
    


pandora 03/10/2009 18:59


Bonjour Dédé,
Quelle aventure ;-)
Pour ce qui est de cette photo, mla partie la plus raide et donc la plus périlleuse se limitait à quelques mètres, ça s'arrangeait ensuite ;-)
Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour gagner une demi-heure sourire
Bises


mariev 02/10/2009 16:22


"L'ai-je bien descendu?""Ben ... t'es arrivée en bas!"

Rha la la ... ça fait rêver, et je t'imagine déjà, toute rieuse et gondolée ...
;)


pandora 02/10/2009 17:28


Oui, ce fut une super super journée où en plus Anita m'a dit que j'avais épaté l'équipe locale qui s'attendait ,vu ma corpulence, à ce que je peine beaucoup plus
Elle m'a dit que j'étais son "gourou" ce qui m'a beaucoup touchée
Je sais c'est pas modeste de raconter ça, mais bon, je doutais tellement de finir ce trek que de voir qu'Anita puise aussi un peu dans mon énergie ça m'a fait (et me
fait encore) tout chaud au coeur. J'y pense depuis le retour, quand ça ne va pas ;-)


Godnat 02/10/2009 12:46


Oui j'appelle aussi ça sur les fesses plutôt qu'à 4 pattes, au moins, c'est plus sur !


pandora 02/10/2009 17:24


j'ai d'ailleurs rapidement pris cette option... pas tout à fait par choix au départ ;-)