Putain, deux ans !

Publié le par pandora

Deux ans de blog, déjà. Si je n’ai pas vu le temps passer, je n’arrive pas non plus à me souvenir comment j’occupais mes soirées avant, quand je n’écrivais pas. Parce que pour moi l’écriture et ce blog sont vraiment indissociables. Reste le dernier membre du trio, mon intruse, celle qui m’a amenée à commencer à écrire. Je ne vous referai pas l’historique, rien n’a changé depuis l’année dernière et le premier bloganniversaire. D’ailleurs vous êtes encore là pour la plupart, vous qui aviez soufflé la première bougie avec moi. Tant pis pour ceux qui sont partis et bienvenue aux nouveaux  ;)


Cette nouvelle année n’a pourtant pas été aussi tranquille que la précédente, je me suis posé beaucoup de questions, j’ai eu envie d’arrêter quand ce blog est devenu contrainte plus que plaisir. Quand le billet quotidien que je m’imposais est devenu corvée. Quand aussi vous vous êtes faits plus rares à venir me lire et commenter. Je me suis demandée à quoi bon tout ça…  Quand aussi je me suis demandé si je devais continuer à me positionner aussi clairement comme malade de la sclérose en plaques au travers de ce blog alors que je ne voulais plus être qu’une écrivante. Tout court.


Mais ça aurait été oublier les rencontres réelles qu’il m’a permis et me permet encore de faire à l’heure où vous lisez ce billet et que je suis sympathiquement (enfin, je l’espère, j’écris en avance edit du 30/10 19h: oui, c'est très sympathique )) accueillie par Tisseuse.

Ça aurait été oublier qu’il m’a conduite à devenir l’une des membres des sympathiques administrateurs du site des impromptus littéraires.

Ça aurait été oublier qu’il m’a aidée à avancer dans mon histoire avec ma sep en constituant la matière de morceaux de sep. Je dois encore retravailler le manuscrit à la lumière des commentaires reçus cet été mais cette écriture n’a rien de neutre. Je le ferai donc quand j’y serai prête, une autre compagne indésirable s’est réveillée à la faveur des mauvais jours. Je ne peux pas mener trop de combats de front, j’aimerais enfin régler aussi mes désordres alimentaires.

Ça aurait été oublier que j’ai commencé à écrire pour des Appels à Textes de nouvelles et textes plus longs en profitant de la dynamique des fanes de carottes d’abord et de cocyclics aussi au travers de la bétalecture dont je suis devenue une pratiquante convaincue.

Ça aurait été oublier le plaisir que je prends à partager avec vous mes photos et souvenirs de voyage en ayant l’impression de repartir une nouvelle fois.

Ça aurait été oublier ma blogothérapie, tout le bien que vous me faites au travers de votre présence et de vos commentaires.


Alors je ne sais pas combien de temps durera encore cet espace virtuel, ni si les billets resteront quotidiens quand je n’aurais plus mes photos de vacances à partager avec vous.

Mais pour le moment, c’est de bon cœur que je souffle avec vous cette deuxième bougie.

Merci d’être là, sans votre présence et nos échanges, ce blog n’existerait plus. Il occupe une grande place dans ma vie au point que mon magicien a pris l’habitude de me voir m’asseoir devant mon écran pour « bloguer » comme il le dit.

 



En mettant en page cette photo de Babarf que j'ai choisie sur la toile pour illustrer le billet, je me rends compte qu'elle a été prise à Chateau d'Oex, lors du festival des montgolfières. Or c'est dans cette ville qu'habite Anita, et c'est à ce festival que nous avons convenu de nous retrouver à la fin janvier. Il n'y a décidément pas de hasard ;)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Millie 09/11/2009 22:10


en retard pour souffler les bougies, mais toujours autant de plaisir à t'accompagner pour blogger. Longue vie aux poèmes de Pandora.


pandora 10/11/2009 06:22


Il n 'est jamais trop trad pour faire la fête ;)
Merci Millie


Blackwatch 05/11/2009 11:01


En retard pour souffler les bougies! Je suis ravie d'avoir pu faire ta connaissance IRL en tout cas - même si j'espère que la prochaine fois, on pourra davantage discuter ^^ - et longue vie à ce
blog, décidément source d'inspiration !


pandora 05/11/2009 12:57


Ravie moi aussi, et impatiente d'être au 20 pour avoir plus le temps pour discuter ;)


captainelili 05/11/2009 08:31


Je suis en retard mais je tenais à déposer un mot pour cette étape


pandora 05/11/2009 12:52


Ca me fait plaisir, même s'il ne reste plus de gâteau ;)


Vanina 02/11/2009 22:20


Avec du retard, "bon anniversaire"!

Kwai Chang Caine, le prêtre Shaolin, disait au "petit scarabé" (Kung-fu):
"Il y a deux sortes de forces. La force extérieure est évidente. Elle diminue avec l'âge et succombe à la maladie. Et il y a le chi, la force intérieure. Tout le monde la possède. Mais elle est
bien plus difficile à développer. La force intérieure résiste à la chaleur et au froid, elle dure toute la vie et au-delà."
ou encore:
"- La victoire doit-elle être obtenue par la lutte ?
- Cherche plutôt à ne pas lutter.
- Alors nous sommes condamnés à être vaincus ?
- Nous savons bien que là où il n'y a pas lutte, il n'y a ni vainqueur, ni vaincu. Grâce à sa souplesse le saule ne se bat jamais contre la tempête, et pourtant il survit."

Pourquoi ce délire?
Parce que plus je te lis, plus je te trouve "sage".
Sourire
Vanina


pandora 03/11/2009 07:55


Un grand merci Vanina, mais le petit scarabée a encore beaucoup de chemin à faire sur la voie de la sagesse ;)
Ce que tu écris me touche beaucoup, et j'adore ce genre de délire (j'avais fait un billet sur Kung Fu Panda ;)


Martine27 01/11/2009 18:32


Alors un bon nouvel bloganniversaire, je ne me souviens plus du tout comment je t'avais rencontrée, par un site d'écriture peut être bien. Allez haut les coeurs on continue !


pandora 02/11/2009 00:04


Merci Martine, oui, moi non plus je ne me souviens plus, ça fait loin maintenant ;)
Ton blog doit être encore plus ancien je crois...