Bloquée

Publié le par pandora

J'ai été scotchée par cette image chez Fée des agrumes (merci ^^) parce qu'elle est magnifique mais aussi qu'elle illustre parfaitement mon sentiment des derniers jours, des dernières semaines peut-être...

pont
L'impression de m'être engagée, peut-être imprudément, sur une voie dangereuse et de ne plus savoir où  aller : avancer, reculer, sauter ?
Avec la question qui me hante de savoir si je n'aurais pas pu encore attendre un peu, encore prendre sur moi, encore encaisser sans rien dire...
Je viens de mettre fin volontairement à un jeu de rôle où je ne voulais apparaître que comme une jeune cadre dynamique, de bonne humeur et qui ne rechigne pas à la besogne. Quitte à faire semblant parfois. Souvent ces derniers temps.
Un montage fragile qui devenait branlant avec une intruse qui me déséquilibrait et que j'avais de plus en plus de mal à porter.
Maintenant je me suis identifiée comme le maillon faible.
Pour ne pas m'effondrer, j'ai abattu volontairement ce que j'avais construit depuis plus de six ans.

Je ne peux plus qu'attendre ce qui va se passer, ce que j'ai amorcé parce que je n'en pouvais plus. Je me sens à la fois soulagée, mais aussi angoissée.
Je ne contrôle plus rien désormais, la situation m'échappe.

En attendant je n'arrive pas à me piquer. Ma main reste bloquée sur la porte du réfrigérateur.
En attendant, je n'arrive pas à m'empêcher de manger. Bloquée dans mes désordres alimentaires.
En attendant, je n'arrive pas à écrire. Les mots restent bloqués et refusent de sortir.
En attendant, j'ai évité mon chef comme la peste. Bloquée à l'idée de lui reparler.
Trop la honte.
Courage, fuyons...

Publié dans Scènes de vraie vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ed 01/07/2010 15:53



Avec 4 mois de recul, raconte... ça se passe comment?


J'ai pris le sens inverse, j'ai parlé à mon chef dès que j'ai su (je le savais humain).


C'est dit, on passe à autre chose, SURTOUT.


C'est une bonne chose de faite j'en suis persuadée



pandora 03/07/2010 09:51



Ca se passe pareil ^^


En tout cas, c'est fait, donc à moi de continuer à avancer



d.d.laplume 25/03/2010 15:59


Bonjour Pandora,

      Ce beau dessin montre beaucoup de lumière à la sortie d'un tunnel obscur.
      Pour parvenir vers cette lueur de vie, il faut franchir les obstacles qui demeurent parfois insurmontables.
      Le courage que tu as déjà déployé, prouve que tu peux les franchir.
      Encore hier, j'entendais un scientifique qui parlait des progrès envisagés à court terme, pour lutter contre ton intruse.
      A présent que tu as déposé le masque en la dévoilant, il ne faut surtout pas craindre des retombées négatives, de la part de ton entourage professionnel.
      Il n'existe aucune maladie honteuse, pour les gens qui se disent être de la race humaine.
      Bises.
      dédé.


pandora 29/03/2010 21:49


Bonsoir Dédé,
Le temps a passé et je me sens un peu plus sereine.
De tout façon, c'est fait maintenant, donc pas la peine de stresser sur ce qui ne peut plus être changé
Je vais faire confiance au destin qui est en général sympa avec moi
Bises

Pandora ^^


Vanina 24/03/2010 16:06


Cela fait plusieurs jours que j'ai envie de te répondre, je n'étais d'abord pas sûre des mots à employer et depuis plusieurs jours j'ai du mal à laisser des comm. chez toi.
Bref, reconnaître sa "différence" est à mon sens une force, même si cela demande parfois des aménagements quant au travail. Mais je ne dirai rien de plus sachant que tout peut s'interpréter, tout
peut être vu en noir...
Je fais partie de ceux qui sont là pour toi, si tu en as besoin.
Du temps s'est écoulé depuis mon premier comm. j'espère, de tout coeur (J-F aussi), que la "suite" est positive.
Sourire
Bise
Vanina


pandora 24/03/2010 23:26


Merci beaucoup Vanina, et JF, ça me touche beaucoup.
Pas encore de suite, non, sinon que j'ai pris mon courage à deux mains pour dire bonjour à mon chef la semaine dernière, sous un faux prétexte professionnel, en lui faisant mon
plus beau sourire ^^ 
Il n'a pas du tout eu l'air de m'en vouloir.
Bises à tous les deux


mamalilou 19/03/2010 16:54


encaisser sans rien dire?
quelle idée...!!
ne pas regretter de dire...
et puis pour ce qui est des "chefs", souvent la fuite est souveraine, ils sont toujours trop occupés pour faire grand cas de nos émois...
courage, restons zen!
gros bisous à toi


pandora 20/03/2010 07:36


Bisous ^^


Vanina 18/03/2010 22:55



Un maillon différent, n'est pas forcément un maillon faible, c'est même souvent le contraire!
Pour quelqu'un qui fuit, tu fais "drôlement" bien face...
Bise
Sourire
Vanina



pandora 19/03/2010 07:50


Bien sûr que différent ne veut pas forcément dire faible, je suis complètement d'accord avec toi.
Mais quelqu'un qui pleure devant son chef parce qu'il n'assume plus une partie de son travail au point de demander à en changer, je ne trouve pas que ce soit quelqu'un qui fait face.
Heureusement qu'il est très humain... (enfin je crois, la suite le dira ^^)
Bises