Cherchez l'intruse...

Publié le par pandora

Pilage de maïs dans le village peul d'Assoni:


094

109

095
Les femmes peules (ici les épouses du chef de village) font ça en rythme, une sorte de musique de percussions à laquelle se rajoutent par moment des tapements de mains quand elles lâchent le pilon l'espace d'une seconde...
Plus facile à regarder qu'à faire ;))

Publié dans Sénégal

Commenter cet article

d.d.laplume 21/12/2009 16:39


Bonjour Pandora,

     Il faut vraiment être synchro pour manier le pilon en groupe...sans faire d'embouteillage.
     C'est toujours avec une profonde admiration que je regardais ces femmes piler le mil.
     Elles le font avec une grâce naturelle.
     Une véritable danse, où le corps et l'outil se marient avec magie.
     Il y a même une toubab qui vient casser le rythme...!
     Superbes images.
     Bises.
     dédé.


pandora 21/12/2009 19:44


Oui, une grâce que la toubab était loin d'avoir (surtout qu'elle tenait le pilon à l'envers, mais chut ;))) Bises


Homéo 20/12/2009 23:08


J'ai pas trouvé l'intruse :D


pandora 21/12/2009 19:38


Je ne pensais pas avoir tellement bronzé ;)


mc d'augé 20/12/2009 15:12



force dans la tête et dans les bras :)



pandora 20/12/2009 16:25





mamalilou 19/12/2009 17:39


des années de répétition des gestes, valent tous les diplômes!!!
franchement on oublie l'artisanat de la chaîne alimentaire...
bisous et belle fin de soirée à toi
... et préparatifs


nn 20/12/2009 16:20


La théorie et la pratique :)
Bonne fin de we, j'espère que tes préparatifs ont mieux avancé que les miens ,)


fée des agrumes 19/12/2009 13:52


Nous touchons à la source de la musique. Ou comment les hommes par leur quotidien souvent pénible ont su transcender le basique en un ensorcèlement du monde.


pandora 20/12/2009 16:17


C'est vrai que finalement tout est muysique, et là ça l'était particulièrement ;)