Convivialité

Publié le par pandora

DSCF3888.JPG

Cet hiver au Sénégal

 

Les banquettes sont longues et confortables, aux murs des tableaux représentent quelques sourates du coran, par terre, les tapis douillets caressent nos pieds nus.

Il est très tard, les enfants de la famille sont couchés, et levée depuis 5 heures, j’y pense moi-aussi très fort, d’autant que nous avons déjà mangé en début de soirée. Pourtant, la chaleur de l’accueil m’incite à partager ce repas pour lequel nos hôtes nous ont en plus attendus jusqu’à minuit.

Notre hôtesse revient dans la pièce principale avec une nappe plastique ornée de motifs fleuris que l’on déplie sur le tapis, au centre de la pièce. Puis elle amène quelques cuillères pour ceux qui ne veulent pas manger avec leurs mains. Je m’étonnerai d’ailleurs le lendemain de voir les enfants qui mangent avec une cuillère quand à leur âge, j’aurais tellement aimé mangé avec mes doigts ^^

Elle amène alors le grand plat garni de ris, de légumes et de morceaux de viande qui dégage une odeur tellement appétissante que j’en oublie ma fatigue et le repas précédent. Gourmandise, quand tu nous tiens. Le piment rouge qui relève le plat est mis de côté pour que personne ne le croque (surtout pas moi) et pour que ceux qui veulent pimenter davantage leur part le frottent sur leur riz avant de le remettre à part. Nous nous asseyons tous par terre, autour du plat et armé de ma cuillère, j’attaque le riz devant moi en allant piocher un morceau de patate douce ou d’aubergine par ci par là. Les autres mangent avec leur doigts et dépiautent plus facilement les morceaux de poulet, mon magicien et mon hôtesse me glissent ainsi régulièrement de mon côté un morceau de viande puisque je n’arrive pas bien à dépiauter la viande avec ma cuillère.

Nous nous régalons, le riz pimenté me chauffe agréablement la bouche, je pioche à la cuillère et me régale. Le lendemain encore, la petite Aicha me fera sourire en me disant que sa grande sœur Fatou ne mange pas beaucoup, parce qu’elle préfère ce que font les blancs. Pour ma part, je savoure cette cuisine africaine simple en me réjouissant d’un mois de décembre mauritanien qui sera gastronomique pour moi ^^

Je mange de bon appétit, mais pourtant on me demandera si je n'en veux pas, encore. Aminata, la maman est toute fine mais aimerait grossir, moi j'aimerais perdre quelques kilos, mon poids enflant dangereusement... Jamais contentes ^^

A la fin du repas, on finira par le thé à la menthe traditionnel et le spectacle du liquide versé en cascade dans les verres pour former la mousse. La famille fait chauffer la théière sur un petit réchaud portable pour que celui qui prépare le thé ne soit pas isolé à la cuisine pour le préparer.

Le weekend sera ainsi fait de rencontres et de découvertes mutuelles, de palabres et de visites, avec un sens de l’hospitalité incroyable.

Je fais maintenant partie de la grande famille ^^

 

PS : Comme vous l'avez constaté, je ne suis pas très présente... et ça ne va pas s'arranger. Le plus simple pour que vous ne veniez pas pour rien est de vous abonner à la newsletter qui vous prévient quand il y a un article ou d'utiliser netvibes dont j'explique le fonctionnement ici

Mais c'est vous qui voyez, en tout cas, vous êtes prévenus ^^

Publié dans Scènes de vraie vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

d.d.laplume 06/07/2010 09:55



Bonjour Pandora,

      Les africains préparent le riz, avec un savoir-faire qui ferait rougir... un jaune.
      Ils reçoivent leurs convives chaleureusement, en les mettant tout de suite à l'aise, avec simplicité.
      Le repas, toujours copieux pour les invités, se termine toujours par un délicieux thé.
      Effectivement, au Sénégal, la largeur de la taille est directement proportionnelle, avec l'image d'une certaine richesse.
      Je pense que l'explication est liée à la nourriture, souvent maigre pour certaines.
      La maigreur demeurant le symbole de pauvreté.
      Bises.
      dédé.



pandora 09/07/2010 21:58



Bonsoir Dédé,


Convivial et délicieux, que demander de plus ? ^^


Bises



Cacoune 04/07/2010 19:06



Il est beau ce texte.


J'ai faim aussi du coup :) 



pandora 04/07/2010 22:44



Bon appétit alors ^^



Thierry Benquey 04/07/2010 11:10



Je me suis laissé dire qu'en Afrique, etre maigre c'est etre pauvre. À bon entendeur. Amitié. THierry



pandora 04/07/2010 22:43



Je suis immensément riche alors ^^


Amitié pleine de bourrelets



Macada 03/07/2010 15:09



J'ai faimmmmm ! 


(et j'adore toujours manger avec la main)






pandora 03/07/2010 21:12



Bon appétit


J'avoue que je ne suis pas fan de manger avec la main (pas le riz en tout cas). Je ne suis pas douée et je me barbouille le visage autant que quand j'étais
gamine et que je mangeais des raviolis (j'ai comme ça une photo de moi au Sénégal mangeant du mafé... c'est assez horrible ^^)