Une page se tourne, tandis qu'une nouvelle s'écrit...

Publié le par pandora

Je pensais attendre le 31 octobre prochain, date anniversaire des trois ans du blog, mais il me semble que c’est plus logique de le faire dès aujourd’hui, après ma dernière consultation.

 

J’ai annoncé à mon neurologue que j’interrompais mon traitement, ce que j’ai fait en pratique depuis six mois maintenant (sans compter les autres pauses thérapeutiques). Comme il me demandait de développer mon « je ne peux plus me faire mes injections d’Avonex », je lui ai expliqué que ce geste me rappelait trop une maladie que je veux oublier, une intruse qui envahit beaucoup trop mon quotidien alors que je n’ai par ailleurs quasi aucun retentissement, l’examen médical de ce soir l’a encore démontré.

Je lui ai dit aussi combien je me sens plus légère (d’esprit s’entend, ce n’est pas vraiment le cas sur la balance ^^) depuis que je ne me pique plus. Je ne pense plus autant à ma sep, elle ne fait plus partie de ma vie. Je me sens presque « normale ».

 

Ce n’est ni forcément raisonnable, ni très intelligent, mais c’est le meilleur compromis que j'ai trouvé. C'est ma décision. Elle n'a surtout pas valeur d'exemple.

 

J’espérais que nous ne nous verrions plus, ou tout du moins plus avant une éventuelle nouvelle poussée, mais mon neurologue a préconisé de poursuivre les rdv tous les six mois pour détecter précocement l’apparition éventuelle de signes infracliniques.

C’est la voix de la raison que je ne peux qu’entendre, d’autant que j’ai confiance en lui. Même si je mets mon traitement en pause, je n'en suis pas pour autant une kamikaze. On fera donc comme ça.

 

Moi, je reprends ma liberté... d'esprit.

Je vais essayer en tout cas.

 

Et du coup je mets aussi en pause ce blog.

Je l’ai créé à une période où je n’allais pas bien du tout, pour y poser mes mots et y livrer mes états d'âme dans une catharsis bienfaisante.

 

Les poèmes de Pandora sont devenus une sorte de deuxième maison où je me réfugiais mais aussi où j'accueillais des invités en leur parlant de ma vie, puis en leur offrant des mots et des images. Il a évolué en même temps que moi et mon rapport avec ma sep, il s'est cherché comme je me cherchais, son contenu a changé tandis que j'avançais et me découvrais en m'ouvrant aux autres, en m'ouvrant à vous.

 

J'y ai beaucoup donné et j'y ai beaucoup reçu, merci.

Mais ce blog s’essouffle ; Pandora s’essouffle.

 

Il est temps pour moi d’explorer plus avant les chemins que ma sclérose en plaque m’a permis de découvrir. J’ai ouvert un autre espace où je ne parlerai plus de sep ou d’états d’âme, mais uniquement d’écriture, avec des billets plus espacés.

Vous y êtes toujours les bienvenus ^^. 

 

Les poèmes de Pandora restent ouverts, en soupape de sécurité, parce qu'ils restent très importants pour moi et qu’ils ont été une thérapie, au même titre que l’avonex. Je reviendrais y poster si par malheur, mon intruse se réveillait, ou si par bonheur, Morceaux de sep était édité (mais il faudrait pour cela que je finisse de le corriger et que je l’envoie). Ce serait pour moi très riche de sens, puisque cela permettrait de boucler la boucle : Pandora et l’écriture se rejoindraient pour un dernier Baroud d’honneur.

 

Je reste dans le coin.

A tout bientôt.

Commenter cet article

chrystelyne 11/12/2010 11:34



J'ai une amie qui a,  pour le même  mal,  arrêté son traitement et  qui ressens aussi  depuis  une  grande libération , alors  je respecte 
tout a fait cette décision qui doit  être bien difficile  à prendre ! je suis  aussi de plus en plus persuadée  que c'est le malade qui a, souvent ,  au final,
raison  ! je ne  sais pas  où te retrouver  ailleurs alors,  si tu le souhaites,  donne moi les coordonées  de cet autre espace  pour rester en
liens !


je te souhaite le meilleur , à bientôt


amicalement


chrystelyne 



pandora 12/12/2010 09:57



La suite dira si j'ai pris la bonne décision, mais je m'en sens plus légère en tout cas. Les compromis ne sont jamais idéaux mais cette arrêt me permet de penser moins à ma maladie. Pour autant,
je ne le recommanderais à personne parce que c'est une décision qui n'est pas sans risque.


Je te maille pour le reste


à bientôt



Rester-Zen 31/10/2010 14:51



Je te souhaite le meilleur. Je vais te suivre sur l'autre lien.


Profite de la vie.



pandora 01/11/2010 17:51



Merci, profitons, oui ^^



mc d'augé 29/10/2010 13:48



Rien de tel que l'oxygénation quand nous sommes essoufflés ;o) bon vent Pandora dans votre exploration et au plaisir toujours de vous lire ... portez-vous bien !



pandora 29/10/2010 19:27



Oui, surtout mélangé au protoxyde d'azote ^^


Au plaisir de vous retrouver dans mon nouvel espace alors ^^



Benedicte 29/10/2010 10:17



Coucou Pandora, je ne savais pas que tu avais une sep et la nouvelle a été un peu abrupte. Tu as raison de laisser le traitement de côté s'il t'apporte plus de désavantages que d'avantages.
J'espère que la Sep continuera de se tenir éloignée de toi. En attendant, bon déménagement de blog, profite de l'écriture et surtout de la vie et prends soin de toi. Gros bisous



pandora 29/10/2010 19:02



Bienvenue ici Bénédicte, même si ce blog est pour le moment en pause


J'ai une sep depuis près de 7 ans, mais cette "information" n'a pas vraiment d'intérêt dans le cadre de Cocy, donc je n'en parle pas là-bas d'autant que j'ai ce blog
pour en parler.


Ton arrivée ici, qui ne me dérange pas du tout je te le reprécise (merci de t'être signalée), me conforte néanmoins dans ce qu'il était vraiment temps que je me
crée un espace où parler d'écriture et de lectures sans qu'il n'y ait de lien avec ma sep.


Bisous



Thierry Benquey 28/10/2010 08:47



...


 


Bon vent pour tes nouvelles aventures.


Amitié


Thierry



pandora 28/10/2010 22:10



Hisse et oh ^^


Merci Thierry