Plaire ou pleuvoir

Publié le par pandora

L'impromptu de la semaine qui devait commencer par "il (elle) a plu"

Il a plu toute la journée. Un vrai carnage !
Vous avez vu tous ces corps allongés par terre, transpercés par les hallebardes ? A croire que tout le monde sort sans parapluie. Ils l’avaient pourtant annoncé à la météo qu’il allait pleuvoir !
Non docteur, ce n’est pas pour ça que je vous appelle. Moi, je vais bien, je me suis méfiée. Je suis restée à l'abri chez moi. Mais j’ai tout regardé par la fenêtre.
D’ailleurs après je n’ai plus rien compris. C’est devenu un vrai sac de nœuds. Les pendus se battaient avec des bagnards qui voulaient d’évader de prison. Quand j’ai voulu sortir pour ajouter une corde à mon arc, je me suis pris les pieds dedans. Quelle maladroite je fais ! Ah non docteur, ce n’est pas pour ça que je vous appelle. Je ne me suis pas fait d’entorse. Je suis rentrée. A temps ! (de cochon)
Après ça a meuglé de partout. On se croyait au salon de l’agriculture. Vous savez docteur, les vaches , elles ne font pas que pèter, elles pissent aussi . Sacrée saucée, je vous le dis.
Non, je n’ai pas pris froid docteur, ce n’est pas pour ça que je vous appelle. C’est à cause des grenouilles...
Quand elles ont plu, je me suis précipitée dehors. Forcément ! Mais le temps que je sorte, les princes charmants avaient tous disparu. On dit que la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe, mais depuis, j’ai plein de boutons autour de la bouche. Alors bien sûr, tout le monde me regarde bizarrement.
Oui, c’est pour ça que je vous appelle docteur.
Vous ne voudriez pas me prescrire une pommade ?



Et en bonus, avec une mention spéciale pour les grenouilles de cocyclics :

Commenter cet article

d.d.laplume 25/03/2010 17:13


Bonsoir Pandora,

       Je me suis retrouvé comme le petit garçon de l'histoire.
       Je suis très intéressé par le language des grenouilles.
       J'ai presqu'envie de me transformer en gentil crapaud, le temps de chanter sur un nénuphar... "Les Parapluie de Cherbourg".
       Croac....Crooooaaaac ! ( bises....biiiiseees ! en traduction humaine ).
       dédé.


pandora 29/03/2010 21:52


Bon ben alors Croac... Croooooooaaaac !! ^^


Vanina 11/03/2010 19:56


Heuuu... Y'a encore de la moquette chez toi???
;-))
J'ai beaucoup aimé ce petit délire.
En lisant la consigne je me suis souvenue d'une poésie de S. Mallarmé qui commençait et s'achavait par "il a plu" jouant sur les verbes pleuvoir/plaire...
(J'ai un doute, mais je crois que cette poésie est dans son recueil "Un coup de dés jamais n'abolira le hasard" - à vérifier)
Sourire
Vanina


pandora 12/03/2010 07:40


Y 'en a plus maintenant, pfuit, tout parti en fumé(tt)e ^^
L'idée de ceonsigne est d'un des admi du site qui écrit quasiment toujours en sonnets, donc peut-être que c'est un amateur de Mallarmé. J'avoue mon inculture totale en l'occurrence
J'aime en tout cas beaucoup le titre du recueil ^^
Bises


fée des agrumes 11/03/2010 10:38


l'idée inversée, le dernier Disney s'y est essayé me semble t-il... (pas vu)



pandora 12/03/2010 07:36


Damned, c'est trop tard  (mais je me ferai quand même un petit délire à l'occasion, je pense ^^)


Plume Vive 11/03/2010 10:38


j'veux pas lire j'veux pas lire j'veux pas lire !

(j'ai pas encore écrit... pppfffff.)


pandora 12/03/2010 07:35


On t'attend alors ^^


Cacoune 10/03/2010 21:59


J'adore ce genre de jeu :))


pandora 12/03/2010 07:34



Moi aussi, ça permet à la fêlée qui sommeille en moi de s'exprimer ^^