Quand je vis le menu

Publié le par pandora

L'impromptu de la semaine dernière, avec incipit :

 

Quand je vis le menu, je rosis de plaisir et un sourire béat illumina mon visage.
Les plats étaient appétissants et leurs noms pleins de poésie. Pour certains même, ils invitaient au voyage comme ce crépuscule exotique glacé ou ce nectar du Brésil (je commence toujours la lecture de la carte par les desserts, pas vous ?)
Je me régalais par avance quand Florent me rappela que j’avais promis d’inviter tout le monde ce soir. Je me décomposai et palis. Voilà ce que c’était d’être noir au point de faire des promesses inconsidérées !
Je me promis de ne plus boire une goutte d’alcool. En commençant par ce soir puisque c’était moi qui régalais. Quel cauchemar !
La lecture de la colonne de droite me rendit vert. Comment tant de chiffres pouvaient tenir sur une si petite ligne ?
Je réfléchissais à toute vitesse, cherchant un prétexte pour échapper à tout prix (mais si possible gratuitement) à l’addition salée qui s’annonçait, quand je fus interrompu par les rires de mes amis. (Les vrais, vous savez, ceux qui vous connaissent parfaitement et continuent à vous fréquenter malgré tout).
Rouge de confusion, je réalisai que j'étais tombé dans le panneau. Ma radinerie (moi je préfère dire mon sens de l’économie) est leur sujet de plaisanterie préféré.
Je m’étais fait avoir comme un... bleu : cette leçon valait bien un fromage !

Commenter cet article

mamalilou 06/05/2010 22:57



"échapper à tout prix... à l'addition salée"... ça c'est du joli!!! j'adore! tu as fait très fort


 


toute belle soirée à toi



pandora 08/05/2010 08:41



Merci


Belle soirée à toi auss, et même bon we



Homéo 29/04/2010 14:10



Tu as mélangé plusieurs consignes avec ce texte là , non ?


Toi radine .... m'étonnerai fort !!


Jolie journée :-)



pandora 29/04/2010 18:50



Non, je me suis simplement amusée en plus avec les couleurs


(Ben, tu serais peut-être étonnée )


Belle journée à toi (pour moi, elle se termine)