Rentrée (bis)

Publié le par pandora

J’aime la rentrée, elle me donne l’impression de pouvoir tout recommencer à zéro, de partir sur de nouvelles bases. Beaucoup plus que la nouvelle année.

 Je me souviens de l’enthousiasme de mes années d’écolières-lycéenne-étudiante quand pour la reprise des cours j’étrennais mes nouveaux crayons, tous de la même taille et à la mine bien pointue, mes nouveaux classeurs, mes nouveaux cahiers. Les feuilles de papier étaient blanches et lisses. Immaculées.

Je démarrais à la première page, comme si la vie commençait à ce moment précis, comme si le passé n’existait pas et que seuls s’écrivaient le présent et le futur.

A chaque nouvelle rentrée, je noircissais les premières pages blanches de ma plus belle écriture pour essayer de devenir celle que chaque année je rêvais de devenir. Une autre.

J’ écrivais proprement, je rangeais mes affaires, je me mettais une touche de maquillage, je prenais beaucoup de temps à choisir parmi mes nouveaux vêtements en profitant d’une silhouette amincie, souvent beaucoup, par l’été.

A chaque rentrée je me disais que je pourrais être plus fine, plus soigneuse, plus sociable, plus jolie, moins bordélique… Que je pourrais me métamorphoser.

Ca ne durait jamais longtemps ! Chassez le naturel, il revient au galop…

 

 

J’aime toujours la rentrée, même si je ne suis plus concernée par le rythme scolaire. Elle me donne de l’énergie, elle me donne envie de faire plein de choses, de redresser la barre. Je ne crois plus aux métamorphoses mais je me dis qu’il est possible de changer certaines choses, des toutes petites, pour mieux s’accepter.

J’ai commencé à faire attention à mon alimentation, sans faire de régime restrictif ; j’ai tellement de poids à perdre que je pars pour un marathon pas pour un sprint ! Je vais reprendre le sport deux fois par semaine avec une amie.

Cette année, je vais me faire plaisir : je vais m’offrir un beau cahier et de nouveaux stylos avec une pointe qui glisse bien pour démarrer les ateliers d’écriture auxquels je me suis inscrite, des ateliers pour rencontrer et échanger avec des vrais gens qui ne sont pas derrière un écran ^^

Enfin, même si je ne m’aime pas du tout en ce moment, je vais m’acheter demain des habits à ma taille pour ne plus ressembler à un sac. Comme je déteste faire les magasins, et plus encore quand mon poids dérape, j’ai réquisitionné mon magicien pour m’accompagner. A deux ce sera plus agréable.

Surtout, dans ses yeux, je me verrai belle.

Publié dans Scènes de vraie vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caro8carito 08/09/2010 09:14



Je déteste la rentrée en fait. Avec les enfants s'entend, trop d'horaires à insérer, trop de... Et si je me plante le ryhtme de l'année sera difficile. Il ya bcp à penser, hom fait aussi sa
rentrée et...


Et en plus nous allons vers l'hiver.


 


Mais je t'embrasse. 'est l'anniv de qui?



pandora 08/09/2010 18:35



Bon courage alors


C'est l'anniv de ma soeur



dédé 06/09/2010 18:01



Bonsoir Pandora,

         Comme toi, la rentrée des écoliers m'a toujours marqué par des odeurs que je n'ai jamais oublié.
         C'était encore à l'époque de l'encrier qui était inclus dans les petits bureaux.
         La plume Sergent Major était la seule qui permettait d'écrire.
         Je m'appliquais en réalisant les lettres, avec une propreté irréprochable.
         Nous avions le buvard rose sous la main, pour ne pas laisser de marque sur la page. Malheureusement, parfois une goutte d'encre se décrochait de la plume, en
s'écrasant sur le papier. La tâche sabotait alors tout le travail accompli.
         Les rentrées professionnelles n'ont jamais eu le même intérêt.
         Je stressais beaucoup plus, la veille de reprendre. Le chemin du travail n'a jamais possédé... la légèreté de celui de l'école.
         Je pense que nous regrettons systématiquement ce passé, où nous étions enfants.
         De plus, il était rare d'avoir des kilos en trop, malgré notre gourmandise déjà éveillée.
         Bises.
         dédé. 



pandora 06/09/2010 21:04



Bonsoir Dédé,


Oui décidément, moi aussi je préfèrais la rentrée des écoliers aux rentrées professionnelles (mais je n'ai pas connu les plumes sergent major ^^)


Par contre, des kilos en trop j'en avais déjà un peu (beaucoup moins que maintenant puisque paradoxalement, c'est en commençant à faire des régimes que j'ai pris du poids ^^)


Bises



Oxygene 05/09/2010 20:26



Oh Pandora , aime-toi ! tu le mérites bien ! Ne t'occupe pas trop du miroir...  Je ne sais plus où j'ai lu ce genre de remarque "Les miroirs feraient bien de réfléchir avant de renvoyer une
image..."


En tout cas, j'ai beaucoup aimé ce que tu dis de la rentrée... Lorsque j'étais petite, puis plus grande, j'étais comme enivrée par l'odeur des cahiers et des livres neufs. Moi aussi j'aimais les
beaux crayons. Je me rappelle ce stylo 4 couleurs que j'avais utilisé sur un bloc notes flambant neuf. Ce jour-là j'ai réussi à faire mes exercices de maths sans difficulté alors que j'étais (et
suis toujours) nulle dans cette matière...


Fais de belles courses avec ton magicien. D'après ce que tu en dis, je pense que c'est vraiment un homme bien ! Aie confiance en toi.


Bisous !



pandora 05/09/2010 23:01



Moi, cette petite phrase, je me souviens très bien où je l'ai lue, c'est sur ton blog ^^


On fait des miracles avec les nouveaux cahiers, mais ça ne dure que l'espace de quelques jours ^^ (moi, c'était écrire proprement)


Merci pour ce que tu dis, j'ai ramené plein de jolis vêtements, et j'ai préparé ma nouvelle tenue pour demain matin, ce sera un peu ma rentrée à moi ^^


(et me suis achetée des nouveaux stylos et un cahier pour les ateliers d'écriture ^^)



Macada 04/09/2010 19:29



Bonne rentrée la belle (et pas que pour ton homme ;-)) !






pandora 05/09/2010 22:56



Oh ben c'est gentil ça, merci Macada



fée des agrumes 04/09/2010 17:49



Vive le magicien!!!



pandora 05/09/2010 22:56



Oui, sa magie est très puissante ^^