Si tout se passe bien !

Publié le par pandora


Sauf que j’ai beaucoup merdouillé, puisque si je prenais bien l’avion du retour le 15 décembre, c’était dans la nuit et il m’était donc impossible d’être en France à cette date. Embêtant quand on planifie des rendez-vous… Moralité, remise dans le bain express, avec passage en vitesse chez moi pour me doucher et me changer ce matin (mon jean tenait debout tout seul et puait la permethrine, ce qui ne m’a d’ailleurs pas empêchée de me faire bouffer par les moustiques, les vilains) avant de filer au boulot. Je m’étais accordé une demi-journée de transition que je n’aurai finalement pas, mais je n’avais qu’à faire attention aux dates!

Le froid est là et tranche avec la chaleur des derniers jours ; le coup de soleil d’hier me réconforte un peu, mais il va falloir me réhabituer à notre hiver ; les décorations et lumières de Noël me semblent totalement incongrues, même si la propriétaire du campement de Kédougou avait installé un sapin décoré et que j’avais croisé hier quelques Dakarois portant des décorations de noël.

Décalage, quand tu nous tiens…

129

Hier, journée de rêve dans l’Ile de Gorée sous un soleil éclatant et une lumière qui m’a incitée à mitrailler encore plus que de coutume, et bien sûr beaucoup d’émotions à visiter la maison des esclaves. Je suis tombée amoureuse de cette ile enchanteresse et nous avons passé avec mon magicien une très belle dernière journée, et surtout la seule journée réellement de farniente du séjour.

Le soir, nous avons mangé un délicieux riz au poisson (ou tiboudiène), le meilleur que j’aie mangé à ce jour. Les quelques femmes de sa famille avec lesquelles j’ai fait connaissance (mais il en reste encore énormément, la notion de famille à l’africaine n’a rien à voir avec la notre, et sa « famille » ne vit pas au Sénégal) ont beaucoup apprécié mes hanches plutôt girondes. Comme quoi les critères de jolie silhouette ne sont pas les mêmes partout, mais la communication était difficile avec celles qui ne parlent que le poular et pas le français. A moi d’apprendre ;)

Un mot, donc pour finir, le seul mot de peul que je connais (pour le moment) :

Awoualé diam (je ne sais pas si ça s’écrit  ainsi, mais ça se dit comme ça en tout cas), ce qui veut dire bonne journée.


Vos commentaires en mon absence me réchauffent le coeur et j'y répondrai par un grand merci collectif ...  et un beau reflet sur la Gambie, puisque vous avez l'air de les aimer :)

 

068

 

Publié dans Sénégal

Commenter cet article

d.d.laplume 21/12/2009 16:06


Bonjour Pandora,

        Merveilleuse île de Gorée, où la lumière éclaire les maisons avec abondance.
        Il m'est arrivé de me baigner sur la petite plage que l'on distingue, sur la photo.
        Plus de quarante ans se sont écoulés. Pourtant, cette image n'a jamais quittée ma mémoire.
       En suivant le chemin de sable rouge vers le nord, le point culminant de ce morceau de terre, nous permet d'embrasser du regard... Dakar. 
       Cet espace au milieu des eaux, était protégé par deux canons énormes. L'un d'entre eux se trouve au pied de la falaise.
       
       Le riz au poisson demeure le plat national.
       Cette spécialité est délicieuse.

       Il est vrai que les critères de la beauté féminine n'ont rien à voir avec ceux des occidentaux.
       Avoir des hanches est un signe de richesse.
       Chez nous, les mensurations de la femme, doivent coller au désir de la haute couture.  
       Cette image de minceur et de maigreur, en devient une nécessité obsessionnelle, pour rester dans la "norme" des magazines. 
       Malheureusement, ces derniers sont le miroir de nos ados. et des plus grandes.

       Les reflets superbes des arbres qui se mirent dans la Gambie, me plongent dans mes souvenirs.
       Bises.
       dédé.       
       
      


pandora 21/12/2009 19:42


Bonjour Dédé,
Ca mle fait plaisir de te rappeler de bons souvenirs. J'ai mitraillé Gorée et vous en mettrai bientôt d'autres photos, j'en suis vraiment tombée amoureuse.
Il n'y avait pas beaucoup de monde qui se baignait lors de ma visite
Sur cette plage d'où tu te baignais, c'est un thiof à la Saintlouisienne que j'ai mangé et c'étaut aussi très bon, pas que pour mes hanches ;)
Bises


fée des agrumes 18/12/2009 12:24



Pour les hanches, les africains disent souvent que les blanches n'ont pas de fesses, tu as eu de bons points d'entrée de jeu, héhé


pandora 18/12/2009 22:21


En tout cas, ces femmes ont apprécié presqu'autant que mon magicien ;)
En Afrique, on montre très facilement ses seins, ce n'est pas comme ici.
Par contre, la zone du bassin et les jambes sont cachées et précieusement préservées des regards alors qu'ici on montre plus facilement ses jambes...


Plume Vive 17/12/2009 17:37


c'est vraiment beau, ces reflets... bon retour parmi nous ! je suis contente que ce séjour ait été aussi enchanteur que prévu ;)


pandora 17/12/2009 17:45


Moi aussi ;)


mc d'augé 17/12/2009 13:25


De beaux ciels aussi là-bas mais pas de cairns :) bon retour avec la froidure ...


pandora 17/12/2009 17:44


Non, pas de cairns, mais des djembe, des églises dans la brousse et beaucoup de mosquée ;)


Coq 17/12/2009 10:56


Bon retour parmi nous !


pandora 17/12/2009 17:43



Yess ;)